info@albyco.be | +32 (0)14 41 55 35

Résultats remarquables avec la Komfi Spotmatic 54

UV spotvernis

Résultats remarquables avec la Komfi Spotmatic 54

Lucratif : vernis UV sélectif numérique avec effet 3D

Komfi a lancé la Komfi Spotmatic 54 à l’Ipex 2013. Ce système jet d’encre permet d’appliquer un vernis sélectif à l’imprimé, par un procédé numé – rique et en différentes épaisseurs. Numérique veut dire aussi que le vernis sélectif de chaque feuille peut être personnalisé individuellement. Carli Van de Peer, gérant de la société Albyco, qui distribue ces machines, a réfléchi à tout un trajet permettant à l’utilisateur de générer du profit avec la Spotmatic : des idées nouvelles qui mènent à des résultats remarquables…

« Nous étudions systématiquement les possibilités inhérentes à chaque solution de notre gamme », dit Carli Van de Peer. Nous soutenons nos clients en leur suggérant de nouvelles idées et en leur montrant des applications susceptibles de les aider à se démarquer sur le marché de l’imprimé. La communication im – primée doit en effet oser aller de l’avant avec de nouveaux concepts. Ce que les entreprises graphiques peuvent faire avec des machines et des solutions à la pointe de la technique.

Des exemples qui séduisent, stimulent et appellent à l’action.

Chez Albyco, on a bien fait son devoir. Ces travaux préparatoires doivent aider le client qui opte pour une machine Komfi Spotmatic 54 à commercialiser des imprimés à valeur ajoutée. Carli Van de Peer : « La préparation représente déjà la moitié du travail. Avec une histoire juste et exhaustive, on trouve l’oreille attentive du client. » Peter Van Wiele, Application Specialist chez Albyco, a en tout cas essayé la Komfi Spotmatic 54 sous toutes ses coutures, et il montre des réali – sations qui vont au-delà de l’ordinaire : des originaux avec des paillettes de différentes couleurs dans le vernis sélectif – spectaculaire et techniquement surprenant ; un vernis sélectif sur film OPP, sur papier calque ou feuille métallisée, ou sur papier noir avec pelliculage soft touch ; effets mat-brillants avec une seule sorte de vernis ; effets carbone, etc. Tout cela a été rassemblé comme dans un portfolio d’une agence créative, avec des exemples sur grammages de 115 à 680 g/m². Et il y a bien d’autres choses encore à découvrir. Le vernis sélectif numérique offre bon nombre des possibilités de la sérigra – phie, mais sans les inconvénients de ses onéreuses formes imprimantes.

IInfluence de la résolution, de la vitesse et du nombre de passages sur le vernis sélectif : INTÉGRALEMENT TESTÉ !

La Komfi Spotmatic 54 propose trois résolutions sélectionnables : 180, 360 et 720 dpi. Celles-ci correspondent respectivement à des cadences mécaniques de 40, 24 et 12 mè – tres/heure. L’imprimé peut, en un passage, être présenté jusqu’à huit fois sous les têtes jet d’encre, pour une accumulation maximale en épaisseur du vernis sélectif sur l’image et un effet 3D jusqu’à 200 mi – crons. Les différentes combinaisons de ces variables (résolution, vitesse, nombre de couches) ont été appliquées à chaque fois par Albyco sur un petit imprimé A4 pelliculé Soft Touch. De cette manière, l’utilisateur de la Spotmatic 54 sait précisément ce qu’il peut en attendre. Albyco a résumé l’évaluation de la qualité visuelle et du relief tactile des différentes combinaisons dans un tableau synthétique en couleurs. De quoi faciliter encore davantage la vie du prestataire.

Tableau des coûts : DÉTAILLÉ !

Pour pouvoir prendre les justes décisions, il faut disposer des bonnes informations. Il est ainsi nécessaire d’avoir une idée précise de la structure réelle des coûts. Cette information est importante pour expliquer le modèle économique de la Komfi Spotmatic 54. Celui-ci a été déve – loppé en détail par Albyco. On tient compte de tous les paramètres possibles, comme la consommation de vernis, le nombre de feuilles par mois, les frais de leasing et d’entretien courant de la machine, les heures prestées, le taux horaire,… le tout donnant le bénéfice escompté sur l’année. Autrement dit, l’information de gestion à la lumière de laquelle la décision d’achat de la Komfi Spotmatic 54 peut être prise. Carli Van de Peer : « Nous nous sommes livrés au même exercice pour d’au – tres machines, comme nos pelliculeuses. Nous sommes en mesure de-puis de prouver que nos clients équipés d’une pelliculeuse Komfi ont largement dépassé leurs objectifs prévisionnels. L’ennoblissement est un élément du processus créatif qui conduit à l’élaboration d’un imprimé original, pour lequel le client final est disposé à mettre le prix. La raison en est notamment qu’un tel imprimé présente mieux et qu’il génère davantage d’impact. Le papier comme vecteur d’un puissant message. Qui sait trouver la bonne manière de le commercialiser en retirera une belle plus-value. » Pour illustrer le potentiel du vernis sélectif numérique, Carli Van de Peer montre des exemples pratiques dans le domaine des emballages de luxe, de l’industrie automobile, de l’architecture, des cosmétiques et produits de bien-être, etc. Du sur-mesure qui accroche le regard.

Komfi Spotmatic 54

Komfi, un acteur mondial

Komfi avait donc présenté sa Spotmatic 54 pour la première fois à l’Ipex 2013. La machine trône depuis janvier dans la salle d’exposition d’Albyco, à Herentals. Les techniciens d’Albyco ont été formés à son utilisation et elle a été soumise à toutes sortes d’expérimentations. Le constructeur Komfi possède depuis longtemps la maîtrise du vernissage UV sélectif numérique. Un prototype avait déjà été montré au public de la drupa 2008. Le fabricant tchèque est aujourd’hui surtout connu pour ses pellicu – leuses, installées à une centaine d’exemplaires en Belgique. Albyco est depuis 2010 (4 ans d’affilée) le distributeur numéro un de Komfi en Europe. La Spotmatic 54 est une machine numérique de vernissage sélectif de format B2, dotée de huit têtes d’impression et d’un système de repérage automatique servomotorisé et piloté par caméra pour les feuilles préimprimées. Entreprise familiale, Komfi emploie 180 personnes et dispose de 3 sites de production en Tchéquie. La société, qui était à l’origine un bureau d’études techniques, fabrique également des machines spéciales pour le secteur automobile, l’industrie de l’ameublement et les services in – cendie. Elle est active dans le monde entier via un réseau de revendeurs et est au rendez-vous de tous les grands salons du secteur graphique : Ipex, Print Chicago, China Print, drupa, etc.

Fonctionnement de la Komfi Spotmatic 54.

Les fichiers d’entrée sont des PDF et des TIFF normalisés, dans lequel un « calque » spécial (une cinquième couleur dans le cas de la couverture de Nouvelles Graphiques) a été créé pour l’image vernis. Le frontal Spotmatic (ou une autre source comme un PC en réseau) prend le calque et l’envoie à l’imprimante. Un système de repérage optique détecte les marques préimprimées sur la feuille d’impression, assurant un registre parfait. Les feuilles d’impression sont introduites dans la machine par une robuste bande transporteuse brevetée, composée de lamelles à zones aspirantes variables accrochées les unes aux autres. Les épaisseurs et les effets peuvent être modulés sur la même image avec jusqu’à 8 passages en machine, pour la création de reliefs texturés ou d’effets mats et brillants. Le vernis transparent ultra-brillant est séché par une lampe UV à vapeur de mercure. Toute l’opération peut s’effectuer de manière entièrement automatique. La machine est aussi facile à utiliser qu’un copieur. Son nettoyage automatique journalier ne prend que de 5 à 10 minutes.

Imprimé distinctif et porteur d’impact

« L’ennoblissement a un réel impact sur la personne qui reçoit un im – primé remarquable. Chez Albyco, nous avons catalogué les possibilités du vernis sélectif numérique et les avons rassemblées dans un recueil illustratif. Nous avons tout cartogra – phié pour faciliter la vente. Le nombre des applications possibles pour le vernis sélectif numérique est très élevé. Il y a d’un côté l’imprimé standard, et de l’autre celui qui bénéficie d’un embellissement particulier. Avec cet instrument, le client de l’imprimeur a plus de chances d’en – trer en dialogue avec sa propre clientèle. C’est que l’on n’a jamais qu’une seule chance de faire bonne impression », conclut Carli Van de Peer.

Albyco-Spot-UV-FR-artikel

Posted in: Komfi FR @fr     (0 comments)

Deel dit bericht: